Description du projet

La Politique canadienne de sécurité nationale (2004), intitulée Protéger une société ouverte, a fait état pour la première fois de la nécessité pour le pays d’avoir de solides Centres des opérations de la sûreté maritime (COSM) afin de faire face aux défis relatifs à la sécurité nationale et maritime au XXIe siècle. Le gouvernement a publié la politique fédérale en 2004, quelques années après les attentats terroristes perpétrés le 11 septembre 2001 aux États-Unis, pour réagir aux nouvelles menaces asymétriques pesant sur la sécurité et la sûreté du Canada et de sa population.

Le projet des Centres des opérations de la sûreté maritime (COSM) côtiers est un projet interministériel prescrit par le Conseil du Trésor auquel participent des organismes partenaires qui remplissent un rôle crucial dans la sûreté maritime du pays. Ces partenaires sont l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), le ministère des Pêches et Océans/la Garde côtière canadienne (MPO/GCC), le ministère de la Défense nationale/les Forces canadiennes (MDN/FC), la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et Transports Canada (TC).

Le projet, qui est dirigé par le ministère de la Défense nationale, a été mis sur pied le 1er novembre 2005 sera officiellement clos le 31 mars 2016. 

Le projet des COSM a permis aux organismes partenaires de collaborer afin d’accroître considérablement la connaissance collective du domaine maritime nécessaire pour assurer la sécurité nationale de nos voies maritimes. Le projet vise à s’assurer que notre pays est vigilant et prêt à affronter avec efficacité toute menace actuelle et future à sa sécurité. Le projet des COSM se distingue par la grande efficacité de la collaboration entre cinq grands ministères et organismes jouant un rôle dans la sûreté maritime du Canada pour effectuer une surveillance ultramoderne des risques touchant les intérêts maritimes du Canada. 

Le Bureau de projet a collaboré de près avec Services partagés Canada, l’organisme fédéral chargé de transformer l’infrastructure informatique du gouvernement. L’équipe de projet a aussi collaboré de près avec diverses organisations du MDN/des FAC spécialisées dans les technologies de l’information. Il s’agissait du tout premier partenariat de projet intégré d’une telle envergure, et il servira de modèle pour les futurs projets fédéraux relatifs aux technologies de l’information.  

Le Bureau de projet s’est également positionné en chef de file dans la collaboration avec le secteur privé par la conception et la mise en œuvre de systèmes de pointe qui permettent d’obtenir, de regrouper et d’échanger des renseignements relevant de la connaissance du domaine maritime de façon efficace, automatisée et sécuritaire. Ces outils sont le Portail d’information des COSM — système Web sécurisé fondé sur Microsoft SharePoint permettant l’échange de renseignements pertinents; l’application Vessel Selection System qui permet d’effectuer une analyse détaillée des navires d’intérêt; l’outil de connaissance du domaine maritime qui affiche de l’information contextuelle et sur la position des navires d’intérêt dans l’application de cartographie et d’information géographique (SIG) ArcGIS ESRI Canada, et l’outil de gestion des intérêts maritimes axé sur la gestion dynamique des relations avec les clients et fondé sur Microsoft Fusion/SharePoint, qui permet la gestion du flux des travaux et des fichiers relatifs aux intérêts maritimes.

Le Bureau de projet des COSM côtiers situé à Ottawa sera fermé le 31 mars 2016. Le Bureau de projet s’est acquitté de son mandat qui consistait à doter deux COSM côtiers, soit un sur la côte de l’Atlantique et un sur la côte du Pacifique, du personnel, des systèmes informatiques ultramodernes vendus dans le commerce, des systèmes intégrés de gestion de l’information et d’informatique et de l’infrastructure matérielle voulus pour leur permettre de s’acquitter de leur mission en matière de sûreté maritime.

Le projet a atteint tous ses objectifs en effectuant la livraison physique de la capacité opérationnelle totale du système des deux COSM tant sur le plan de l’infrastructure de technologie de l’information protégée le 15 décembre 2014 que de l’infrastructure de technologie de l’information classifiée le 30 juin 2015; les partenaires des COSM côtiers ont déclaré l’acceptation de la capacité opérationnelle totale le 10 décembre 2015, et le certificat de capacité opérationnelle totale des Centres des opérations de la sûreté maritime a été signé par le vice-amiral Mark Norman, commandant de la Marine royale canadienne à titre de promoteur du projet au nom de tous les partenaires des COSM le 25 janvier 2016.  

Date de modification :